Arreter la boulimie

Êtes-vous un/une addict à la nourriture ?

« La boulimie est un trouble des conduites alimentaires, caractérisé par un rapport pathologique à la nourriture, se manifestant par des ingestions excessives d’aliments, de façon répétitive et durable. Ces ingestions, appelées crises de boulimie, peuvent durer entre quelques minutes et plusieurs heures. La boulimie est souvent apparentée à une forme d’addiction dans la mesure où l’individu entretiendra avec la nourriture un rapport similaire à celui que certaines personnes peuvent entretenir avec la drogue. » Source wikipedia

Si vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs comportement de cette définition wikipedia, c’est que vous avez probablement quelque chose à régler avec la nourriture.

En effet la boulimie ou dépendance à la nourriture ressemble tout simplement à une dépendance à l’alcool. Dans le cas d’une addiction à la nourriture, ce qui peut stimuler la prise de nourriture, c’est l’effet d’une glycémie élevée qui « booste » le cerveau et le corps.

 

 

La prise de nourriture stimule le cerveau et la production d’hormones (dopamine et sérotonine), ce qui induit un état de bien-être. Si vous avez une dépendance physique vis-à-vis de la nourriture, c’est cet état de bien-être dont vous devrez pouvoir vous détacher. Un fumeur qui arrête la cigarette doit faire le même genre de travail…

L’addiction à la nourriture sous forme d’une dépendance psychologique est beaucoup plus personnelle, et donc plus complexe. Dans ce cas, la prise de nourriture est une manière de trouver du réconfort lorsque vous êtes déprimé(e), anxieux(se), triste ou que vous vous ennuyez…

Quand peut-on dire que vous avez une dépendance à la nourriture ?

On peut dire que vous êtes dépendant de la nourriture à partir du moment où vous n’avez plus la liberté mentale de manger un aliment ou de décider de ne pas y toucher.

Si vous ne pouvez pas vous empêcher de vous « jeter » sur le chocolat, vous n’avez probablement pas une relation saine à la nourriture.

En revanche, si, en réfléchissant à ce choix, vous décidez finalement de goûter à la nouveauté (curiosité bien légitime), vous avez sans doute le détachement qu’il faut vis-à-vis de la nourriture…

EFT Technique de Libération Emotionnelle

Avec les techniques d’hypnose et d’EFT vous pouvez vous libérer de votre dépendance à la nourriture en quelques séances seulement.

L’hypnose associée à l’EFT est très efficace pour arreter les ingestions excessives d’aliments, c’est d’ailleurs une des rares techniques à fonctionner de manière simple et durable.

En effet, les deux techniques permettent aussi de gérer les compulsions alimentaires si elles existent et par des suggestions appropriées à l’inconscient, elles aident les personnes à atteindre leur objectif de poids.

Pourquoi l’EFT et l’Hypnose sont-elles aussi efficaces?

Dans le cas particulier de l’addiction à la nourriture et des compulsions alimentaires , les personnes sont souvent en inversion psychologique (environ 50% des personnes que je reçois en thérapie), c’est à dire que consciemment les personnes veulent traiter leurs  compulsions alimentaires mais inconsciemment, elles ne veulent pas: c’est ce qu’on appelle l’inversion générale de polarité.

Dans ce cas, la pensée inconsciente interfère et pousse à aller dans le mauvais sens.

Seule la pratique de l’EFT peut inverser la polarité !  C’est comme si on essayait de faire fonctionner un appareil avec des piles placées dans le mauvais sens. Vous aurez beau faire ça ne marchera jamais!

C’est pourquoi, 95% des personnes qui ont essayé toutes sortes de méthodes pour cesser les compulsions alimentaires reprennent de plus belle après quelques mois d’arrêt.

Sarah Nacass Hypnothérapeute, praticienne en EFT et logosythèse

Sarah Nacass Hypnothérapeute, praticienne en EFT et logosythèse

Avec l’EFT et l’Hypnose, vous obtenez des résultats durables. 

J’ai aidé de nombreuses personnes pour que leur inconscient se débloque et que tout se remette à fonctionner dans le bon sens durablement.

Essayez et vous serez vous-mêmes surpris des résultats !

Alors dès que vous êtes prêt à vous libérer, vous pouvez appeler Sarah Nacass directement au 01 42 55 07 12. Son cabinet est situé à Paris (Métro Porte de Bagnolet).

 

3 comments

  • Sophie

    Bonjour Sarah,
    Merci pour notre dernière séance je me sens apaisée et détachée. Pas un écart alimentaire ni boisson sucrée hier, sans aucune envie.
    Je me sens davantage remplie d’énergie. Je vais devenir Sarahaddict :p
    Bonne journée
    Sophie

  • Amandine B

    29ans, Ex Boulimique Vomisseuse avec une pratique sportive excessive depuis des années. J’ai été hospitalisée sans succès pour mon TCA. Je fais 1m68, j ai pesé de 53 kilos à 80 kilos. Je me réfugiais dans la nourriture pour me calmer ou pour eviter d’avoir à vivre ma vie. La nourriture me dépassait. Cette habitude de manger trop et de vomir ne me quittait pas même lorsque j’allais bien.
    Sarah Nacass a permis de débloquer des choses et j’ai changé.
    Nous n avons pas commencé toute suite en intervenant sur la boulimie, mais sur les raisons de mon mal être. Puis à la 3ème séance, nous avons traité la boulimie qui en était le symptôme, dès lors tout est rentré dans l’ordre.

    Maintenant je m’assume et la nourriture n’est plus une préoccupation inquiétante pour moi. Je me sens libre par rapport au fait de manger ou pas, peu importe l’heure. Libre par rapport aux aliments riches que je redoutais. Je ne pense plus que la nourriture peut m’aider à aller mieux ou qu’elle me permettrait de fuir mes problèmes. Elle a reprit la dimension qu’elle doit avoir. Je mange lorsque j’ai faim. Je ne me sens plus obligé de finir les plats que j’ai commencé pour en faire une crise. Je revis. Je ne suis plus esclave de la nourriture. Lorsque je choisis un aliment je ne raisonne plus en calculant s’il va me faire grossir mais s’il me semble appétissant, si j’ai le goût de le manger ou pas et je m’écoute. Ça peut être n’importe quel aliment même ceux qui me provoquaient des crises autrefois par le poids de l’interdit et la crainte de grossir.

    Je suis en paix avec la nourriture, elle n’est plus le centre de ma vie. Maintenant je m’occupe de vivre ma vie dans le plaisir et dans l amour. Merci Sarah.

    Amandine

  • K.B.

    Difficile d’expliquer ce sur quoi je n’arrive toujours pas aujourd’hui a mettre des mots. Il y a un peu moins d’un an j ai rencontré Sarah . 10 ans de boulimie derrière mois et des 10 aines de psychothérapies sans résultat . C’était une sorte de « dernière chance » . Je faisais 1 crise par jour et compensais par des périodes de privation intense et du sport à outrance . Des la troisième séances mes crises ce sont stoppées . J’apprends aujourd’hui avec Sarah a régler la cause profonde de ma boulimie qui n’en était que le symptôme. Je mange avec plaisir aujourd’hui, je n’ai plus peur de passer à table ou d’aller au restaurant. La nourriture n’est plus une obsession. Je suis heureuse.J’apprends enfin à vivre et a me laisser le droit d’exister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>